le blog

Qu'est-ce qu'un Chef décorateur ?

Qu'est-ce qu'un Chef décorateur ?
15 Nov 2021

Véritable métier passion, le Chef décorateur ou Décorateur scénographe oscille entre technicien et artiste. Il a pour mission de créer des décors qui nous transportent dans une ambiance bien précise et dans un univers pourvu de sens et de signification. Le Chef décorateur peut avoir à créer une grande structure, mais aussi une pièce seulement. Et ce, toujours dans le souci du détail. En effet, c’est aussi un créateur d’ambiance et d’âme, qui évoquera à chaque spectateur un parfum, un moment, un lieu, un souvenir. 

Quel périmètre d’intervention ?

Le Chef décorateur ou Décorateur scénographe réalise les décors des plateaux de télévision, de cinéma, de théâtre, mais aussi d’expositions (musées, évènements, etc.). Le Décorateur ou Scénographe intervient auprès de divers interlocuteurs. Au théâtre ou à l’opéra, il travaille avec des metteurs en scène, des directeurs techniques, des régisseurs, des costumiers. À la télévision, il dialogue avec les producteurs, les cadreurs et les chefs opérateurs. Au musée, il collabore avec des commissaires d’exposition et des conservateurs. Ses déplacements peuvent être nombreux. 

Le Chef décorateur : quel rôle ?

Le Chef décorateur a un rôle important, car c’est lui qui crée et imagine les décors, de façon à ce qu’ils correspondent à une ambiance, et qu’ils parlent aux spectateurs. C’est lui qui regroupe toutes les étapes, de l’esquisse du plan au montage du décor, jusqu’à la finalisation de tous les détails de la décoration. 

Le Chef décorateur a pour rôle :

  • De prendre en considération le projet du client, que ce soit un réalisateur, un metteur en scène ou un artiste, pour bien comprendre les enjeux et le contexte du film, de la pièce de théâtre ou de l’événement,
  • De réaliser les maquettes et dessiner ses décors, pour également estimer ce dont il aura besoin et établir un devis précis. Il sait exploiter les distances, les matériaux, les couleurs, tout en tenant compte des contraintes budgétaires, techniques et réglementaires. Pour construire une maquette en 3D, il peut utiliser un logiciel de CAO (conception assistée par ordinateur) afin de visualiser l’emplacement des projecteurs, le trajet du son, les entrées et sorties des comédiens, invités ou visiteurs,
  • De superviser la réalisation des éléments du décor. Il peut aussi travailler en collaboration avec le metteur en scène, le costumier ou le Matte Painter pour que les atmosphères créées soient cohérentes, tout comme les effets numériques, rajoutés par la suite avec le décor existant. Dans ce sens, le Chef décorateur a aussi un rôle de Manager, car il va recruter des chefs de poste responsables de la fabrication des décors dans les différents pôles créations (menuisiers, peintres, etc.). C’est lui le chef d’orchestre gère aussi les équipes et les plannings. 

 

Le Chef décorateur est le principal responsable du décor : il prend en charge les aspects esthétiques, techniques, matériels et budgétaires. Il devra toujours s’adapter à la mission et à l’ambiance voulue, tout en ayant une vraie sensibilité artistique, au décor, aux ambiances. C’est aussi un excellent gestionnaire et manager. La charte de l’Association des chefs décorateurs de la production cinématographique définit ainsi son rôle : « Le Chef décorateur crée l’espace physique de l’œuvre cinématographique et définit son esthétique dans un cadre économique déterminé ». 

Crédit : CinéCréatis

Quelques données 

Quel statut ?

Le Chef décorateur aura le statut d’artisan ou d’intermittent du spectacle. 

Quel âge et quelle typologie ?

En Île-de-France, selon Oriane, il y aurait 381 salariés dans le domaine du décor et accessoires du spectacle, dont 29% de femmes et 3% de moins de 30 ans.  

Comment devenir Chef décorateur ?

Pour devenir Chef décorateur, il convient de ne pas négliger la partie technique. Ainsi, une formation en architecture peut être souhaitable, même si d’autres formations comme les Arts appliqués ou les beaux-arts permettent d’y parvenir. Il convient de noter qu’une formation classique en cinéma ne sera pas suffisante. 

Des années de pratique en tant que stagiaire, second assistant puis premier assistant sont indispensables et souhaitables afin de prendre la mesure des responsabilités artistiques et techniques nécessaires au bon fonctionnement de ce poste.

Plus précisément, on peut souligner ici quelques exemples de formations :

  • La Fémis (École nationale supérieure des métiers de l’image et du son)
  • ENSATT (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre)
  • ENSA (École nationale supérieure d’architecture de Nantes pour un DPEA Scénographe)
  • ENSBA (École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon)
  • ENSAD (Ecole nationale supérieure des arts décoratifs)
  • ESAAB – Ecole Boulle (Ecole supérieure des arts appliqués Boulle)
  • École Duperré 
  • ESAT (Ecole supérieure des arts et techniques)

Un BTS design d’espace ou BTS expression visuelle, option espaces de communication peuvent être très adaptés aussi pour débuter comme Chef décorateur. Pour davantage d’informations, il conviendra de consulter le site de l’Onisep pour savoir quels établissements proposent ces formations.

Créativité et ingéniosité sont les meilleures armes du Chef décorateur, qui devra s’appliquer à la mise en scène d’un décor, d’une émission, d’une exposition, d’un film d’époque ou d’un événement à Noël. Atmosphère bucolique, balcon romantique, chambre cosy, salon des années 30, le Chef décorateur devra avoir du style tout en respectant le budget. Et, il aura cette incroyable faculté à provoquer des émotions fortes chez le spectateur : cette maison de vacances dans le film sera un peu celle de notre enfance… 

  • Audiovisuel
  • Evénémentiel
  • Spectacle
  • Audiovisuel
  • Evénémentiel
  • Spectacle
  • Audiovisuel
  • Evénémentiel
  • Spectacle
Tester la plateforme